Effets prometteurs des peptides de saumon.

Il semblerait que les peptides de saumon puissent prévenir l’apparition du diabète de type 2 et même diminuer l’hypertension artérielle.
Nous connaissons déjà bien les bénéfices des oméga 3 dans notre alimentation quotidienne (poisson gras ou gélules) mais il semblerait qu’une autre piste soit à explorer. En effet, l’Université de Laval (expert incontestable en nutraceutique) et plus précisément André Marette ont découvert récemment que les peptides de saumon :

  • – Améliore la tolérance au glucose (sucre)
  • – Préviennent l’hyperglycémie à jeun
  • – Réduisent la tension artérielle

chez des souris (et bientôt chez l’homme on l’espère) présentant de l’obésité et de l’athérosclérose.

Des études précédentes orchestrées par André Marette, Len Jacques et leurs collaborateurs de l’institut de nutraceutique et des aliments fonctionnels et du Centre de Recherche de l’institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec avaient mis en avant :

  • – Les effets anti-inflammatoires
  • – La diminution de la masse grasse
  • – L’augmentation de la sensibilité à l’insuline

des protéines de saumon chez les rats souffrant d’obésité.

Publié dans Non classé

Femmes ménopausées sous statine, risque accru de diabète.

Une étude publiée dans Archives of Internal Medicine démontre que les femmes traitées par des statines (anti-cholestérol, lipitor, crestor) auraient un risque accru de développer un diabète.
L’étude porte sur 153 840 femmes ne souffrant pas de diabète et dont l’âge moyen est de 63 ans.
Les résultats de cette étude sur les statines montrent que 10 242 nouveaux cas de diabète sont apparus chez des femmes sous traitement.

Publié dans Non classé

Somnifères, n’en abusons pas!

Le Dr Daniel F.Kripke, du Viterbi Family Sleep Center de San Diego, auteur principal d’une étude du Scripps publiée sur BMLOpen déclare ceci  » Notre étude montre que les somnifères sont bien dangereux pour la santé : ils sont un facteur de risque de décès, favorisent le développement du cancer, mais aussi des maladies cardiaques et d’autres maladies chroniques « .

connaissez-vous-les-somniferes_wide-jpg_player_test

Risque de mortalité.
En effet le zolpidem serait rattaché à un taux de mortalité de 6% versus 1.3% pour les patients ne prenant aucun somnifères.
Même chez les personnes ayant consommé de 1 à 18 somnifères sur un an, le risque de décès était 3.6 fois plus élevés que chez les patients n’en consommant pas.

Risque de cancer.
Celui-ci est de 35% plus élevé chez les patients ayant pris 132 hypnotiques sur un an, toujours par rapport aux patients n’en consommant pas.
Cependant il se peut que ces résultats ne soient pas uniquement le fait de la prise d’hypnotiques.

Le Dr Kline. conclue sur ceci «Comprendre comment utiliser le rythme circadien est un outil très puissant qui ne nécessite pas d’ordonnance ».

Publié dans Non classé