Le végétarisme, gage de longévité

clip_image002[4]

.

Les résultats ont été dévoilé l’année dernière par, JAMA International Medecine, journal médical américain :

suivre un régime alimentaire végétarien, permet de vivre plus longtemps et en meilleur santé que les omnivores.

.

Une première étude avait été élaborée dans les années 60 (début 1958-fin 1970), par les chercheurs de l’Université Loma Linda (Californie).

Ils sont reconnus depuis des années, pour leurs recherches sur le végétarisme. Ils ont présenté leurs nouveaux chiffres sur le « végétarisme preuve de longévité » en 2012 lors d’une réunion de l’Académie de nutrition et diététique. Ainsi, les personnes suivant un régime végétarien, vivraient environ 7 ans de plus que les autres. En d’autres termes 9 ans de plus pour les hommes, et 6 ans de plus pour les femmes, soit une mortalité en baisse de 12%. L’université d’Oxford soutient ces chiffres en ajoutant, qu’être végétarien baisse de 32% les risques cardiaques, ils sont moins susceptibles au développement de diabète (soutenu par le journal Diabetes Care), aux insuffisances rénales et à un indice de masse corporelle élevée.

En effet, lorsque l’on suit un régime qui tourne autour de celui de végétarien (végétaliens ; ovo-lacto ; pesco-végétarien), on est moins exposé aux risques de maladies comme : les cancers (45% de risques en moins); le diabète de type2; les crises cardiaques (50% de risque en moins) et aux problèmes rénaux. Ceci grâce aux fruits frais, aux légumes…

.

Depuis plus de 130ans, les adventistes du 7éme jour ont adopté ce régime, c’est pourquoi ils ont fait l’objet de deux études consécutives sur le végétarisme, par l’université de Californie. Pour avoir une bonne conduite végétarienne, il faut manger : des œufs, des produits laitiers avec grande modération, pain semi-complet, céréales, pâtes, légumes et fruits frais en abondance, consommer modérément les légumineuses (riche en sucre), noix, graines… C’est en suivant cette ligne de vie, que l’on éloigne les risques de développer des maladies.

.

Cependant attention, même si la masse corporel des végétariens est inférieur de 10kg, par rapport aux omnivores, certains plats végétariens sont riches en graisses et en calories, il faut donc porter sont attention sur la qualité de la nourriture que nous consommons, plutôt que les calories que nous absorbons. Pour suivre une philosophie de vie comme celle-ci, il faut la compléter de vitamine B12 (pour les globules rouges), de vitamine D (pour la solidification des os), de calcium, de fer et de Zinc.

Publié dans Non classé