Les bienfaits de l’eau de mer

Eau Naturelle Slideshow

On entend de plus en plus parler des méfaits qu’entraine l’alimentation sur notre santé. Si les médias se focalisent souvent sur les troubles métaboliques (cholestérol, glycémie, triglycérides…), on parle moins des déficits d’apports en nutriments de notre alimentation, et dont notre organisme à besoin. Les sels minéraux par exemple (sodium, magnésium, potassium, calcium, phosphore, chlorure), ainsi que les oligo-éléments (argent, baryum, chrome, cobalt, cuivre, fer, iode, manganèse, molybdène, nickel, phosphore, sélénium, silicium et zinc…) sont indispensables au fonctionnement normal de notre organisme, ils participent à la constitution des os, des dents, à la régulation de la teneur en eau de notre corps ou encore à la synthèse d’hormones… On les trouve principalement dans les aliments d’origine végétale et les produits laitiers, mais ils sont particulièrement présents dans une denrée peu connue en tant qu’aliment, l’eau de mer.

Si l’on peut profiter des bienfaits de l’eau de mer par la thalassothérapie ou par des cosmétiques à base d’algues, on peut également l’utiliser de manière moins répandue en la consommant comme complément alimentaire. Celle-ci nous fait alors bénéficier de ses nombreuses vertus pour nous aider à surmonter les états de fatigue, de stress ou encore les infections hivernales. Elle est également conseillée en usage externe et interne en cas de problèmes dermatologiques comme l’eczéma ou le psoriasis.

Une alimentation seine reste bien évidement la meilleure méthode pour palier aux carences, mais un « coup de pouce » n’est jamais de refus. C’est pourquoi Alderney Laboratoire propose une cure d’eau de mer pour lutter contre la fatigue nerveuse, physique et intellectuelle, mais aussi en cas de dénutrition ou de troubles gastro-intestinaux.

eau_de_mer_boite

Toutefois il faut être très attentif à la qualité de l’eau de mer consommée. L’eau de mer Alderney n’est ni chauffée, ni irradiée et ne contient aucun polluant environnemental comme des métaux lourds (cadmium, mercure, plomb) ou du glyphosate et ses dérivés (désherbant rejeté par les cultures agricoles traditionnelles et retrouvé dans les cours d’eau et par conséquent les océans). Elle est prélevée au large des côtes bretonnes, loin de toutes sources de pollution, à une profondeur de 30 mètres, ce qui lui assure une salinité idéale et une pureté inégalable. Elle est ensuite filtrée à 0.22µ puis stockée à 4°C. La date de prélèvement est quant à elle choisie en fonction des marées et dans une période calme sur le plan météorologique, assurant ainsi une qualité optimale de l’eau et des apports sains pour l’organisme.

N’oublions pas de préciser que les compléments alimentaires ne sont en aucun cas des médicaments, mais leur consommation peut prévenir de bien des désagréments !

Publié dans Non classé